Présentation

Le projet JAID « Recherches sur les Jeunes AIDants » a pour but de développer la recherche sur les jeunes aidants en France. En effet, les recherches sont de plus en plus nombreuses sur le plan international et certains pays, comme le Royaume-Uni, sont particulièrement avancés sur la question. En revanche, pour d’autres pays comme la France, il existe un besoin urgent de promouvoir la recherche sur cette population vulnérable.

JAID a ainsi été créé en 2017 par le Professeur Aurélie Untas et Géraldine Dorard, Maître de Conférencesau sein du Laboratoire de Psychopathologie et Processus de Santé (LPPS, EA 4057) de l’Université Paris Descartes. Leurs expériences respectives dans les domaines de la psychopathologie et de la psychologie de la santé les ont amenées à s’intéresser à la problématique des jeunes aidants. Au cours de cette même année, un partenariat a été engagé avec l’Association Nationale Jeunes AiDants Ensemble (JADE).

Objectifs

JAID a pour objectifs d’identifier les jeunes aidants en France, de caractériser leurs difficultés, d’étudier les facteurs protecteurs et de vulnérabilité associés à l’aidance et développer et évaluer des interventions pour les aider. Pour cela, JAID se décline en 3 volets comprenant différentes études (voir ci-dessous).

Les résultats de ces recherches permettront de mieux identifier qui sont les jeunes aidants en France, de comprendre pourquoi un jeune confronté à un proche malade devient un jeune aidant, d’identifier les facteurs qui influencent positivement ou négativement leur expérience et leur santé, mais également d’évaluer la manière dont ils sont accompagnés. Ces données permettront de développer des interventions ciblées de prévention et d’accompagnement des jeunes aidants avec pour objectif de diminuer les risques de décrochage scolaire et les difficultés psychologiques de ces jeunes.

JAID s’inscrit dans la stratégie nationale de santé 2018-2022 qui a délimité un axe dédié à une meilleure reconnaissance et à un développement de l’accompagnement des aidants familiaux, soulignant notamment la nécessité de prendre en compte les situations d’aidance auxquelles sont confrontés les jeunes.

Volet 1 : Les études auprès des aidant·e·s

Volet 2 : Les études auprès des professionnel·le·s

Volet 3 : Les études sur l’évaluation d’interventions