CAMPUS-CARE : Qui sont les jeunes aidants étudiants ?
Étude des facteurs associés à la santé et au bien-être des étudiants

Étude en cours (2020-2021)

 

Découvrez prochainement les résultats de l’étude !

Plus de 6000 étudiants ont participé !
Un grand merci à eux et à toutes les personnes qui ont participé à la diffusion de l’étude.

Dès que les résultats seront disponibles, ils seront diffusés sur notre site, les réseaux sociaux et aux établissements ayant participé.

A bientôt !

L’équipe JAID

Actualité

Des premiers résultats seront présentés en mai 2021 au 3ème Congrès International sur les Jeunes Aidants et début juillet au 11ème Congrès de l’Association Francophone de Psychologie de la Santé.

Contexte

Les études sur les jeunes adultes aidants (18-25 ans) sont très récentes. Elles ont montré que l’aide apportée par les jeunes aidants évolue au cours du passage à l’âge adulte.

Objectif

Dans la suite d’ADOCARE, l’objectif de CAMPUS-CARE est de mener une première étude sur les étudiants, afin de mieux comprendre les spécificités des jeunes adultes aidants et les difficultés auxquelles ils sont confrontés, plus particulièrement en lien avec leur scolarité.

Méthode

Tous les participants seront invités à compléter des auto-questionnaires en ligne mesurant :

  • leur mode de vie, bien-être, qualité de vie ;
  • la composition et fonctionnement de leur famille ;
  • leur relation aux autres, leurs activités,
  • leur expérience de la maladie, leur gestion du stress
  • leur scolarité actuelle et passée.

Un échantillon d’étudiants entre 18 et 25 ans sera recruté dans des établissements de formation post-baccalauréat en France.

Attendus

I Déterminer les prévalences de jeunes aidants parmi les collégiens, les lycéens et les étudiants

I Caractériser les difficultés des jeunes aidants sur les plans familiaux, scolaires et de leur santé psychologique et physique

I Identifier leurs besoins et ressources

I Formuler des recommandations d’accompagnement adaptées à leur âge

 

Financement

Klesia avec le soutien de ses institutions de retraite
Subvention de recherche (74 635 €)

Nos autres études